www.murtronic.be

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Causes et dégâts

 

  • EFFETS SECONDAIRES "SALPÊTRE"

    Pour que le salpêtre se développe, il faut 4 éléments :
       - des nitrates ;
       - de l'humidité ;
       - que les matériaux qui constituent le mur soient poreux ;
       - qu'il y ait des bactéries dans le sol ou dans le mur.


    La concentration de sels minéraux est visible à l’œil nu.  Ce sont des Sulfates (Sulfate de magnésium, Sulfate de sodium) ; des nitrates (Nitrate de magnésium, Nitrate de calcium, « Salpêtre » de calcium) ou des Chlorures.

    Le salpêtre qui se présente sous la forme d’une barbe blanche est visible surtout à l’intérieur du bâtiment.  C’est un résidu provenant du développement de bactéries nourries par l’ammoniaque provenant des eaux du sol  et par le carbonate de calcium contenu dans les murs.  Une ultime transformation, au contact de l’oxygène de l’air, conduit à la formation du nitrate de calcium ou « salpêtre ».
    Le passage d’eau sous le bâtiment provoque des remontées capillaires qui véhiculent les sels minéraux et les déposent dans la maçonnerie lors de leur évaporation.

    Les sels minéraux présents dans la maçonnerie sont privés d’humidité lors de l’assèchement et se déplacent en surface.  Une concentration de sels minéraux en surface peut amener à penser que l’assèchement ne se fait pas alors qu’il en est tout à fait autrement car une augmentation de ces signes en surface est un signe d’efficacité.

 

 

 

A.D.E. ® bio tech Proco & Co sprl © 2009